Accueil - Outils - Le PGRE

Le PGRE

Le Plan de Gestion de la Ressource en Eau (PGRE) Tech-Albères a été approuvé par la Commission Locale de l’Eau le 28 mai 2018 à l’unanimité. Il vise le retour à l’équilibre quantitatif du Tech grâce principalement à des mesures permettant de réaliser des économies d’eau (objectif 19,5 Mm3), de mieux connaître la ressource et les besoins ainsi que de mieux gérer les étiages. Initialement prévu pour 3 ans (2018-2021), le PGRE est prolongé jusqu’en 2024 afin de poursuivre la mise en œuvre du programme d’actions (études, travaux, mesures organisationnelles) dans le respect du SDAGE 2022-2027 et du SAGE Tech-Albères tout en continuant à bénéficier des accompagnements techniques et financiers privilégiés. Aujourd’hui, le PGRE est composé de 96 actions.

Télécharger :

– PGRE Tech Albères 2018-2021

Prolongation PGRE Tech Albères 2024 et éléments de bilan 2022

 

En 2022, 70% des actions PGRE sont réalisées ou en cours de réalisation.

2,7 M€ ont été investis depuis 2013 sans compter le poste au SMIGATA (0,7 ETP) ni les dépenses liées à l’eau potable.

Toutes les dépenses ont été subventionnées à 80% dans le cadre du PGRE (Agence de l’Eau, Europe, Département, Région)

Depuis 2013 sont comptabilisées 15Mm3/an d’économies d’eau par les canaux + 2,8 Mm3/an tours d’eau des canaux hors restrictions + 0,8Mm3/an pour l’eau potable = 18,6Mm3/an (soit 95% de l’objectif PGRE de 19,5 Mm3/an

Afin de faire évoluer les PGRE en Projets de Territoires de Gestion de l’Eau (PTGE) à l’échéance 2025, les structures de bassins versants des PO lancent en 2023 le projet commun Eau’rizon 2070 qui permettra d’inclure la prospective face au changement climatique comme demandé dans les textes nationaux et de bassin.

 

 

Zoom sur le groupe de gestion d’étiage

Depuis 2015, le Syndicat du Tech anime et coordonne la gestion des étiages (= périodes de basses eaux). Un groupe constitué des préleveurs et des partenaires* se réunit une fois par mois lors des sécheresses afin de faire le point sur la situation hydrologique (débits), le niveau des nappes, la satisfaction des usages, les tendances météo,… À partir du  partage d’informations et d’échanges, les préleveurs décident des mesures à mettre en place : surveillance, communication, tours d’eau (chaque canal  ferme un ou plusieurs jours par semaine à tour de rôle), organisation des restrictions du Préfet, demandes de dérogations collectives,… En dehors des réunions, le Syndicat réalise des jaugeages (mesures de débits) et diffuse un bulletin hydrologique hebdomadaire pour faire état de la situation. L’hydrométrie obtenue par les jaugeages et les 3 stations de l’Etat (La Preste, Arles sur Tech et Pont d’Elne) est indispensable pour la gestion collective. Le groupe de gestion d’étiage est aussi un lieu privilégié pour l’échange de bonnes pratiques et la recherche de solutions complémentaires  (réserves, arrêté sécheresse, priorisation des usages, pratiques culturales,…) dans un objectif d’amélioration en continu.

*Groupe de gestion d’étiage (~ 75 personnes) : 25 gestionnaires de canaux, 4 gestionnaires d’eau potable, EDF, Sterimed, Département, Région, Agence de l’Eau, DDTM, OFB, DREAL, Chambre Agriculture, Association Canaux Vallée du Tech, Fédération Pêche, UFC Que Choisir, représentants des loisirs,…

2024-02-26 – Protocole -78% Tech